FR

Syndrome cubital ou chirurgie pour un nerf compressé du coude

Qu’est-ce qu’un syndrome cubital ?

La goulotte située à la face intérieure du coude abrite un nerf important, responsable de possibles troubles sensitifs à l’annulaire et à l’auriculaire : le nerf cubital ou ulnaire. Lorsqu’il se coince dans la goulotte, on parle de syndrome cubital

Symptômes et traitement

Au stade avancé, ce syndrome peut aussi entraîner une perte de force et de fonction de la main (muscles intrinsèques de la main). Souvent, les symptômes sont liés à la position, comme quand vous gardez longtemps le coude plié (en hyperflexion) pendant votre sommeil. Il en est dès lors tenu compte pour le traitement conservateur initial. Une orthèse d’immobilisation de coude en extension est utilisée pour empêcher le patient de plier le coude et un programme de kinésithérapie est mis en place pour les techniques de glissement du nerf cubital. En cas d’amélioration insuffisante ou de perte de force progressive, le nerf cubital est libéré dans sa goulotte. Soit il est libéré seul (libération sans transposition). Soit la libération est complétée d’une transposition antérieure si le nerf menace de se déplacer. Généralement, le nerf cubital est mis à l’abri sous le groupe de muscles fléchisseurs (libération du nerf cubital avec transposition antérieure sous-musculaire). Cette intervention peut être réalisée en hôpital de jour, sous anesthésie locorégionale. Après l’intervention, le coude doit rester immobilisé dans une attelle rembourrée pendant 2 semaines. Le patient peut ensuite entamer sa rééducation tout seul. Dans le cas d’une compression avancée avec perte de force en préop, des séances de kinésithérapie sont immédiatement prévues, une attention particulière étant consacrée à la récupération de la fonction de la main.

Ce contenu a été écrit par : Dr. Arne DecramerDr. Stijn MuermansDr. Karel Willems

Plus d'infos sur les troubles de la Coude - Épicondylite latérale - Prothèse du coude