FR

Névralgie cervico-brachiale/brachialgie ou douleur irradiante dans le bras depuis la nuque

Douleur irradiant de la nuque vers le bras

Traitement conservateur

Nous tenterons avant tout de traiter la douleur et l’irradiation au moyen d’antidouleurs, de repos et éventuellement de tractions et thérapie manuelle. En l’absence de résultats satisfaisants, nous pouvons vous administrer une infiltration épidurale, c.-à-d. une injection d’anti-inflammatoires dans le canal rachidien.

Indications d’une discectomie cervicale antérieure avec arthrodèse

L’usure d’un ou plusieurs disques intervertébraux, due à l’arthrose ou à un accident, entraîne des douleurs dans la nuque. Le nerf partant de la moelle épinière pour rejoindre le bras n’ayant pas suffisamment d’espace à cause d'une prolifération osseuse, ou hernie discale, vous ressentez une douleur qui irradie dans les bras. La résection du disque intervertébral usé permettra de réduire, voire de supprimer les douleurs cervicales, tandis que la libération des nerfs qui partent de la nuque soulagera les douleurs dans les bras. Le disque intervertébral retiré est ensuite remplacé par une petite cage remplie d’os, qui est fixée aux corps vertébraux à l’aide d'une plaque et de vis. La perte d’une charnière de la colonne est compensée par les charnières voisines. 

 

Technique de la discectomie cervicale antérieure avec arthrodèse 

Pour atteindre les vertèbres cervicales, le chirurgien pratique une incision de 4 cm à la face antérieure gauche du cou, dans le sens des plis cutanés. Il écarte l’œsophage et la trachée d’un côté, et les grandes artères carotides de l’autre côté. Il dégage la colonne cervicale à l’endroit où le disque intervertébral est usé, puis il résèque le disque intervertébral usé. Avec précaution, il libère complètement les nerfs au niveau opéré et retire la hernie ou les excroissances osseuses. Il insère ensuite, entre les corps vertébraux, la cage remplie d’os prélevé au niveau de la crête iliaque ou d’os artificiel. Pour consolider la fixation, il met en place une plaque et quatre vis à l’avant de la cage. Pendant toute la durée de l’intervention, le chirurgien contrôle la position de la cage et de la plaque. Dans certains cas, il laisse un drain de Redon dans la plaie chirurgicale afin de permettre au sang résiduel de s’écouler librement.

Ce contenu a été écrit par : Dr. Arne DecramerDr. Yves DevliesDr. Lieven MissinneDr. Jan Van OostDr. Karel Willems

Plus d'infos sur les troubles de la Colonne vertébrale - Ischialgie - Brachialgie - Sténose