FR

Lésion du cartilage du genou - Traitement et chirurgie

À quoi sert le cartilage ?

Le cartilage du genou sert à amortir les chocs et à réduire les forces exercées sur l’os. Un cartilage intact est aussi très lisse, permettant aux surfaces articulaires de glisser les unes sur les autres sans trop de friction et au genou de bouger en souplesse. Une lésion articulaire peut être due à un traumatisme brutal (accident), à une répétition de micro-traumatismes (surcharge mécanique) ou à une dégénérescence (usure). Les symptômes-types sont une douleur à la sollicitation et des crépitations, comme une sorte de bruits de grattements très fins, dans le genou. Un œdème réactif intermittent intervient aussi souvent. Le patient peut parfois ressentir une impression d’instabilité. Si le fragment de cartilage se balade dans le genou, il peut provoquer des blocages. Le diagnostic d’une lésion focale du cartilage est confirmé par une IRM ou un arthroscanner.

Traitement des lésions cartilagineuses

Le traitement de lésions cartilagineuses aiguës dépend de l’âge du patient, de la taille de la lésion et de son emplacement. Dans de nombreux cas, un traitement conservateur associant comprimés, infiltrations et/ou orthèse peut se révéler efficace. Sinon, il existe différentes procédures chirurgicales pour réparer les lésions cartilagineuses (micro-perforations, greffe, AMIC, OATS, greffe de cartilage en mosaïque, ...). Le choix de la procédure dépend essentiellement du type de lésion. Voyez aussi la rubrique dédiée à la réparation du cartilage pour de plus amples explications sur les différentes procédures. Dans le cas d’une surcharge prolongée (sollicitation intense, excès de poids, déviation de l’axe), le cartilage global perdra plus vite en qualité et s’amenuisera plus rapidement. La qualité du cartilage diminue aussi avec l’âge, l’usure du cartilage pouvant alors s’accélérer et entraîner l’apparition d’arthrose. Souvent, ces anomalies sont déjà observables sur une radiographie en position debout. L’amincissement du cartilage ne peut pas être traité sous arthroscopie. La préférence est souvent donnée à un traitement non chirurgical, associé à une adaptation de l’activité, un renforcement musculaire et, si nécessaire, une perte de poids. Dans les cas plus sérieux, une ostéotomie peut être réalisée pour réduire la charge sur le cartilage lésé.

Réparation des lésions cartilagineuses

Il existe différentes techniques pour traiter des lésions cartilagineuses. Les techniques les plus utilisées sont les micro-perforations (ou micro-fractures), la greffe de cellules cartilagineuses (implantation de chondrocytes autologues, ACI, MACI), la greffe en mosaïque, la chondrogenèse autologue induite par matrice (AMIC), la greffe ostéo-cartilagineuse autologue (OATS) et les substituts cartilagineux (Maioregen, GelrinC). De nouvelles techniques viennent en outre constamment s’y ajouter, certaines n’étant encore disponibles que dans le cadre de la recherche. Parlez-en avec votre médecin.

La technique la plus efficace est choisie en fonction du type, de la localisation et de la taille de la lésion cartilagineuse. L’opération peut être réalisée sous arthroscopie, mais nécessite aussi parfois une incision classique. Et ce en 1 ou 2 temps. La rééducation qui suit l’opération n’est pas particulièrement intensive, mais relativement longue. Comme le nouveau cartilage a besoin de temps pour se développer, la sollicitation du genou ne peut se faire que de manière très progressive. Un programme de kinésithérapie spécifique est prévu à la sortie de l’hôpital. Les premiers mois de la rééducation, le patient doit porter une orthèse ou une attelle. L’opération est pratiquée en hôpital de jour ou en hospitalisation de courte durée (1 nuit).


Vidéo : Technique des micro-perforations

Ce contenu a été écrit par : Dr. Paul GunstDr. Thomas LuyckxDr. Lieven MissinneDr. Jan NoyezDr. Peter StuerDr. Alexander RyckaertDr. Luc Van den DaelenDr. Philip Winnock de Grave

Plus d'infos sur les troubles de la Genou - Prothèse du genou - Ménisque - Ligament croisé