FR

Prothèse du genou par chirurgie robotique et les avantages pour la réhabilitation

Chirurgie du genou assistée par robot : utilisation d'un robot intelligent durant les opérations du genou


Le recours au robot permet d’adapter la position de la prothèse à l’anatomie et à la biomécanique spécifiques de chaque patient individuel. Depuis avril 2018, l'AZ Delta, à Roulers, utilise un robot chirurgical de qualité supérieure (Mako) pour ses arthroplasties du genou. Le robot Mako aide le chirurgien à déterminer la position optimale de la prothèse sur mesure pour chaque patient individuel. Une fois ce calcul effectué, il l’aide à exécuter le plan en implantant la prothèse avec une précision extrême. Pendant l'intervention, le robot Mako aide non seulement à réaliser des coupes osseuses, mais grâce à l'intelligence artificielle, il fournit également des informations complémentaires importantes au chirurgien. Le Dr Philip Winnock de Grave explique : « Le robot Mako exécute différentes tâches pendant l’opération. Tout d’abord, il fournit au chirurgien des informations complémentaires sur l’anatomie et la biomécanique spécifiques du patient. Ces données permettent de prédéfinir la position optimale de la prothèse, sur la base de chaque patient individuel. » Le Dr Thomas Luyckx ajoute : « Dès que la position optimale de la prothèse est définie, le bras robotisé aide le chirurgien à mettre la théorie en pratique, en réalisant des coupes osseuses d’une précision allant jusqu’à 0,5 mm et 0,5°. » « Grâce à ce robot, nous pouvons, en tant que chirurgiens, désormais définir la cible de manière très précise et l’atteindre effectivement. Le robot Mako peut être comparé au cockpit d’un Airbus, grâce auquel le pilote peut systématiquement atterrir sur une piste d’à peine 5 mètres de large », selon le Dr Philip Winnock de Grave. « Le robot a encore un autre avantage, puisqu’il épargne les tissus au maximum pendant la découpe de l’os. En effet, le moteur s’arrête dès que la scie sort de l’os, un phénomène baptisé 'rétroaction haptique'. Le traumatisme chirurgical est ainsi réduit, ce qui favorise une rééducation aisée et rapide. Sans oublier que le risque de complications est limité au minimum absolu », déclare le Dr Thomas Luyckx. Des robots sont utilisés depuis longtemps en salle d'opération, mais des robots intelligents sont aujourd'hui employés pour la première fois dans notre pays pour la pose d'une prothèse de genou. « Grâce à son approche multidisciplinaire qualitative, le service d'orthopédie à Roulers s’est bâti une solide réputation. Ce service regroupe toutes les sous-spécialités de l’orthopédie. L’introduction de ce robot intelligent dans le quartier opératoire est un choix délibéré de notre hôpital. Le robot est utilisé sur le campus Brugsesteenweg, le site hautement spécialisé où toutes nos disciplines locomotrices travaillent en étroite concertation », précise Johan Hellings, directeur de l'hôpital. Tous les spécialistes du genou attachés au campus Brugsesteenweg de l’AZ Delta, à Roulers, maîtrisent parfaitement cette chirurgie assistée par robot.

Ce contenu a été écrit par : Dr. Paul GunstDr. Thomas LuyckxDr. Lieven MissinneDr. Jan NoyezDr. Peter StuerDr. Alexander RyckaertDr. Luc Van den DaelenDr. Philip Winnock de Grave

Plus d'infos sur les troubles de la Genou - Prothèse du genou - Ménisque - Ligament croisé